Menu Fermer

Le silence

 Silence, tu te tais.

Silence, viens à moi.

Silence, prends place en moi.
N’entends-tu pas, je t’appelle ?
Mon corps ressent à ma place.

Il me dit… Tu es… Silence obsessionnel face à celui qui reste muet quand on voudrait qu’il parle. Silence passionnel face aux mots qu’on prononce trop vite, qui fusent, qui blessent et qu’on ne pardonne pas – ni à soi, ni à l’autre.Silence unidimensionnel face à la mort, la vie, la fin, le tout immuable et qui délivre l’univers magnifique et ses secrets.
Silence, je te hais.
Silence, tu restes muet et tu me regardes.
Je tombe à tes pieds. J’implore le silence de mes démons,Je cherche le silence envieux de ta sagesse. Silence, je t’admire.
Silence, tu restes muet et tu m’attendris.
Silence. Silence, je t’écoute.
Silence, tu prononces des mots qui m’apaisent. J’entrevois ta douceur. J’observe ton tout. Silence, je te perçois.
Silence. Silence. Silence.
Je répète tes lettres, tes sons, ta présence

Pour éveiller mon esprit à ta sagesse.
Silence. Je fais le silence. En moi

Autour de moi
En toi.
Silence, murmure tes mots, ruisselle de tes sons, parfume mes sens.Silence, tu es mon roi

Quand je cherche une réponse.

​​Avec toi, je coupe le bruit, Je coupe les liens, Je coupe l’inutile.
Silence, j’observe ton silence

Et je m’écoute.
J’écoute mon âme, mon temps, mon univers. A travers toi, je sais les réponses. A travers toi, j’acquiers la quiétude. A travers toi, je vis ma sagesse. A travers toi, je suis le silence.
Je tais enfin, les fausses perceptions, les fausses vérités, les fausses espérances.

Je vois les réponses, j’observe ce qui passe et je laisse partir, ce qui détruit tout l’amour que j’ai pour toi et tout l’amour que j’ai pour moi.
Silence, je te remercie.

Silence, je fais silence pour honorer ta présence,

En moi, dans mon cœur, dans mon âme.
Aide-moi à trouver, à comprendre, à déceler.

Cet amour qui veut grandir.
Je le vois, je le sais. Cet amour… Il obtient le silence des ombres. Il illumine l’éclat de la joie,

Il danse la pureté de la vibration,Il célèbre l’univers, la vie, la Source.
Silence.

Enfin, je suis silence juste, silence apaisant, silence égayant. Je suis les mots de moi-même et de mon cœur.

Silence, Je suis silence.
Dans ce silence, JE SUIS.

%d blogueurs aiment cette page :