Menu Fermer

Le célibat

Une liste.
Elle dénit les attraits d’un visage rêvé. Elle prône les rudiments de l’attirance. Elle dicte les règles des mots et de l’attitude.

Un regard.
Celui de ma mère, de mon père sur mon mariage projeté. Celui de la société sur ma solitude assumée.
Celui de moi-même sur mon cœur que je juge sans cesse.

Des films.
Des tas de films… sur l’amour idéalisé, sur la facétie de la cour,
Sur le romantisme conventionnel, sur la quête universelle,
Sur la différence de choix, sur toutes ces images des relations à deux.
Je n’ai jamais vraiment bien compris ces films.
Je les ai tellement adulés, répétés, revus.
Que j’ai été aveuglé par leurs scénarios.

Ces films, ils sont le célibat qui pèse

sur les épaules d’une jeune femme

Qui voulait seulement évader les attentes

et les rêves d’un prince charmant.

Célibataire, ne croyez pas au prince charmant,
Il n’existe que pour les petites filles.
Romantique, ne croyez pas en l’homme idéal,
Il n’existe que dans les lms américains.

Femme, ne croyez pas en les hommes,
Ils n’existent pas sur notre Planète Venus (et ils viennent de Mars).

Tout ceci est vrai… Si vous regardez votre cœur avec les yeux d’une célibataire.

Avec la peau d’une femme jugée.
Avec la eur d’une odeur préfabriquée.
Avec les mots d’une encre indélébile.
Avec les conventions d’un parchemin de papier.
Avec les regards d’une paire de lunette écaillée.

Tout ceci est faux… Si vous choisissez votre cœur avec l’âme d’un être complet.

Vous êtes complétude en vous-même.
Vous êtes espoir dans la solitude.
Vous êtes l’étoile des nuits, des jours et des amours qui vous entourent.

Vous êtes les points cardinaux d’une multitude de moments.
Vous êtes les bras, les caresses, le toucher de la grâce.SLXLM

Célibataire, le prince charmant existe.

Il est devant vous.

Il est le miroir de vous-même, il est un avec vous.
Il est là, unique et entier.
Il réside dans ce re et qui vous dit et vous répète :

Aime-toi, aime-toi, aime-toi.
Il vous murmure ensuite :
Respecte-toi. Respecte-toi. Respecte-toi.
Il vous éclaire enfin :

Libère-toi. Libère-toi. Libère-toi.

Célibataire, le célibat est un battement d’aile sur une infinie douceur
Celle qui vous embrase et vous apaise à la minute où vous êtes le meilleur compagnon de vous même.
Alors, cher célibataire, vous serez rempli d’amour.
Un amour si grand que ce statut n’aura plus de sens et que seul,

vous, votre être, compteront dans l’effervescence de la folle quête de l’amour conventionnel.

Célibataire,
Sois heureux. Fais taire ceux qui s’ébattent à célébrer ta suffisance,

Ils sont aveugles à l’amour d’eux-mêmes quand toi,
Tu as le courage de te battre pour taire les démons de la solitude

Et sceller l’amour de la vie avec toi-même.

Célibataire,
Je t’aime. Je t’accepte. Je te vis pleinement.

Célibat,
Je m’aime.

Je t’aime 

%d blogueurs aiment cette page :