Menu Fermer

De l’enfantement

Au commencement de cette matrice est la fusion. L’enfantement naît d’un principe mâle, d’un principe femelle et de l’union de deux êtres parfaits

Quelques mots reçus sur l’enfantement

Chaque enfant nait de la mère, sa matrice.
Au commencement de cette matrice est la fusion, l’union de deux êtres parfaits.
Un principe mâle et un principe femelle.
Cette énergie qui se rencontre, ouvre un portail, un espace, un cocon à l’enfant à naître. Arrive alors son âme.
Son âme qui avait programmé la rencontre et la fusion des énergies de ses parents. Dans cet élan d’amour, elle a choisi de venir au monde pour grandir avec eux.
Un père
Une mère
Un enfant.

Un enfant n’appartient pas à ses parents.
Il est le seul à choisir son chemin.
Mettre un enfant au monde, c’est accepter son enfant intérieur. C’est accepter son corps, son rôle de femme et de mari, Son rôle de père et de mère.

Avant l’enfant,
La femme prépare son ventre pour puri er la matrice. L’homme prépare son sexe pour forti er son sperme. Chacun vit et revit la séparation originelle, Celle de son père,
Celle de sa mère.

La mère comprend alors son rôle de guide, de protectrice, de visionnaire pour son enfant. Elle comprend qu’elle n’a qu’une mission, donner de l’amour.
Elle a déjà cassé les schémas, les peurs, les angoisses.
La mère accepte la mère qu’elle a été, la mère qu’elle sera pour être la mère de son enfant.

Le père comprend alors son rôle de guide, de protecteur, de visionnaire pour son enfant.
Il comprend qu’il est amour, qu’il inspire, qu’il choisit, qu’il désigne l’amour à son enfant.
Il a déjà cassé les schémas, les erreurs, les absences, la distance du passé et la proximité du futur.
Le père accepte qu’il est un père renouvelé, éternel et évident pour son enfant.
Il comprend qu’il est amour, chemin, gardien de son enfant avec sa femme, sa mère, sa terre et son alliée.

Père, Mère,
Amant, Amante,
Aimant, Aimé,
Soyez les guides de l’enfant qui vous attend. L’enfant à venir attend votre union pour venir à vous. 

%d blogueurs aiment cette page :