Menu Fermer

Alchimie

Considérée par certains comme une pratique occulte ou une magie noire, l’alchimie est un art ancestral.

Alchimie

Considérée par certains comme une pratique occulte ou une magie noire, l’alchimie est un art ancestral. Elle est apparue sous l’Egypte gréco-romaine où les forgerons égyptiens transforment les alliages et dorent les métaux. L’alchimie est une forme de pensée… Elle croit fondamentalement au principe d’unité et en la transmutation. L’alchimie est associée à la pierre philosophale qui représente la quête de l’immortalité et plus fondamentalement, le changement d’état.

Un petit tour d’horizon

L’alchimie arabe évoque la science du corps, de l’âme et de l’esprit. Les métaux sont associés à des Planètes et la transformation de l’être s’opère notamment au moyen des quatre éléments. L’alchimie en Islam porte sur les techniques de transformation de la matière et des remèdes. Cette approche conçoit la non séparation des domaines scientifiques, tout ce qui peut s’appliquer à l’alchimie est opérationnel pour la médecine et l’astrologie. Cette sagesse souligne l’idée d’interconnexion, d’unité et de quête profonde de soi.

L’alchimie est aussi celle du tantra, l’alchimie sexuelle. Pour le tantra, l’alchimie du plaisir tisse les liens entre deux êtres (l’origine étymologique du mot tantra en sanskrit) et opère une transformation de l’être. L’orgasme délivre les énergies de l’être et le régénère en même temps. Le rituel sexuel est alors sacré, il est un don à l’univers pour permettre la transformation et la libération des liens sacrés. La tradition du yoga est à cet égard, une tradition de l’alchimie indienne qui permet d’accéder à la transmutation et à l’unité de l’être. Certains rapprochent ici le taoïsme d’une forme de pratique alchimique, le tao aidant à l’équilibre de soi.

L’alchimie de soi

Je parle souvent de l’alchimie du chakra sacré évoquant la complémentarité entre les énergies féminines et masculines de notre être. Que signifie l’alchimie de soi ?

L’achimie de soi part du principe qui nous sommes un et que nous pouvons tout transformer, les mêmes fondamentaux de l’alchimie. La seule différence est que cette transformation et cette unité sont internes, elles résident à l’intérieur de nous. Pour appliquer cette loi de la transformation à soi, il est essentiel de pratiquer des rituels, des formules, des techniques visant à changer ses états d’âme, son esprit ou encore son corps. L’alchimie de soi réside enfin sur la connaissance de soi.

Le féminin sacré, premier principe alchimique

A ce titre, l’alchimie de soi repose sur la compréhension de son féminin et de son masculin sacré, de sa dynamique complémentaire et de sa force créatrice. Tout d’abord nous partons du premier principe selon lequel le féminin sacré est le premier mécanisme de fonctionnement. Le féminin sacré porte la création. Le corps de la femme illustre cette règle. Nous sommes tous nés d’une femme. Selon le tantra, c’est donc le féminin qui entame toute alchimie. Quels sont les caractéristiques du féminin sacré ? L’acceptation, la fécondité, la compassion, l’écoute. Le féminin quant à lui conduit aux deux bipolarités suivantes : l’hypercontrôle et l’angoisse contraire de l’acceptation et le sacrifice au contraire de la compassion.

Refuser que l’alchimie commence par le féminin, c’est empêcher toute forme de transformation et donc d’exercer son pouvoir divin.

Pas étonnant que les religions suggère le statut inférieur de la femme. Ainsi, il semble que la Bible a bridé le féminin sacré dans la Genèse 2:22. Le texte interroge d’autant plus que Dieu« Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa ; mâle et femelle il les créa. » dans la Genèse 1.37. Certains arguent que le mot côte est mal traduit et qu’il s’agirait de « à côté ». L’enjeu est loin d’être une question d’infériorité ou supériorité, il s’agit de simplement de reconnaître quel est l’ingrédient à mettre en premier dans la recette alchimique.

Mais sans la capacité de développement du masculin sacré, le féminin sacré meurt !

Le masculin sacré, la force d’action

Le masculin sacré est essentiel au principe de vie, à l’action, à la concrétisation. Dans le ventre de la femme, l’ovaire absorbe le sperme pour unir leurs deux énergies. Sans ce principe masculin, aucune vit ne peut naître. Dans la Genèse, l’homme et la femme sont déjà créés depuis le passage 1.37. Aussi, à mon sens, le texte 2.22 symbolise la force d’exteriorisation, la venue à l’extérieur de ce qui a été créé à l’intérieur. Ce passage montre la rencontre créatrice qui transforme en métal, en os, en principe vivant l’association du féminin et du masculin sacré. Le masculin sacré sépare et délimite. Aussi le masculin peut revêtir deux bipolarités négatives qui sont l’égo et l’art de montrer au contraire de développer et la fuite, la lacheté au contraire de la séparation et la défense de ce qui est juste.

Nous sommes tous féminin et masculin sacré. Avoir conscience de nos polarités, de leurs forces et faiblesses nous permet de changer notre être en profondeur et surtout, de manifester la loi d’attraction.

L’alchimie du couple

Evoquons maintenant l’alchimie de couple. Bien souvent, le couple s’unit par attirance et affinité. Ces atomes crochus expriment en miroir inconscient, tout ce que nous avons en commun en particulier, nos blessures. Aussi, les effets sont très rapides sur la dynamique de couple. Un couple capable de comprendre l’autre à travers ses bipolarités et le miroir qu’il tend peut développement un attachement profond, sincère et positif, un attachement securisant. Le couple met en pratique une réparatition de son énergie masculine / féminine en fonction des caractéristiques de chacun.

Au contraire, un couple qui se cantonne dans ses blessures et ses caractéristiques finira par bloquer la circulation de l’énergie et détruire la complémentarité des forces en présence. Il va alors développer un attachement fuyant, de dépendance ou d’anxiété. Chaque membre risque de se renfermer inconsciemment dans sa polarité majeure ce qui donne le plus souvent, des couples fonctionnant sur l’archétype du couple traditionnel en particulier s’il y a des enfants. L’homme se cantonne dans le monde exterieur et la femme dans le monde intérieur… dont les conséquences sont dangereuses et désastreuses pour les deux sexes et pour la famille.

Pratique l’alchimie de soi et avec l’autre

Je vous conseille de réaliser un excerce de vos qualités et défauts sous l’angle du féminin, du masculin, du féminin sacré et du masculin sacré. Sur cette base, vous pouvez chercher à identifier les mécanismes de défense conscients et inconscients qui font vous inciter à développer des réactions de défense de féminin et masculin au lieu de féminin et masculin sacré. Ces mécanismes de défense sont à trouver dans les modèles de couple, d’homme et de femme autour de vous et dans votre enfance. Vous poussez l’exercice en appliquant ces mécanismes aux différentes couches de nos mémoires : l’intergénérationnel, le karma et l’humanitaire.

Pour travailler sur vos énergies féminines et masculines, utilisez les huiles essentielles de couleur orange (mandarine jaune, orange, clou de girofle, noix de muscade) associée à une huile végétale douce (amande, coco)

Enfin, ayez confiance en votre capacité régénératrice, vous êtes votre pierre philosphale ! L’alchimie, c’est accepter que nous pouvons tout changer à tout moment !

Couple coccinelle
%d blogueurs aiment cette page :