Menu Fermer

Karma ou Utu maohi ?

Ia Ora Na,

En ce moment, un petit air de karma flotte… Comme si la pleine lune et cette double grille énergétique du 2 au 22/02 délivre les vieilles blessures et modifie fondamentalement les structures… Fatigue et légèreté s’associent divinement. En ce moment, l’heure est un peu pressée aussi 😉 Moi qui pensait rencontrer le calme, le karma se répète, c’est le temps qui s’accélère déjà.

Le Karma, mystère de lumière

Qu’est-ce que le Karma ? Pourquoi agit-il sur notre vie ? Avons-nous des Liens et des Familles karmiques, Ames Soeurs, Flammes jumelles ? Peut-on Nettoyer son «karma» et couper des liens karmiques ?

Karma, le véhicule de nos actions et de nos pensées, est une énigme… A la fois, ce retour de bâtons exigeant et à la fois, cette surprise bienveillante, le Karma est une loi de l’univers, une approche de vie et une manière de balancer « destin » et « libre arbitre »

Au cours de cette conférence, j’évoquerais la conception du karma selon plusieurs approches universelles, les 9 « karmas » originels qui inclut le rapport aux animaux, à la survie, l’âme soeur ou flamme jumelle, le féminin – masculin … A travers les concepts de « Utu » ou « Muru », je proposerais des clés pour nettoyer son karma autour de l’outil « TORU », la pyramide de nettoyage des couches énergétiques.

Le Utu Māori 

Comment pourrait-on traduire Karma en Māori ? J’ai rencontré le chemin du concept du utu Māori (Nouvelle Zélande). Le utu est la réciprocité, il fait partie des lois fondamentales des pratiques ancestrales polynésiennes. Le utu serait une approche du « don et contre don » bien souvent perçue comme une forme de revanche au sens négatif du terme et récompense au sens positif. Il intègre une notion de dette qui peut s’étaler dans le temps reprenant l’idée du karma et avec cette dette, une perte de mana et donc de fluidité de vie. La pratique du utu est une marque de spiritualité et de grandeur d’âme. Elle intègre la situation de l’autre dans ses actions. Enfin, elle est l’expression du lien. Par une bonne action, une personne qui respecte le utu acquiert du mana, une énergie positive.

Dans le cas de la société Māori, le utu est une manière d’obtenir réparation, une forme de purification des actes passées ou des affronts subits. Le utu agit ainsi comme une règle et une régulation des modes de vivre ensemble. Il est une forme de karma dans le sens où il permet d’atteindre l’équilibre.

A très bientôt !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :